Mini historique

La collaboration des fondateurs a débuté en 1999 avec un hebdomadaire de bande dessinée Le Spon (Spon pour spontané). 47 numéros photocopiés, pliées, agrafés à 100 exemplaires, l’expérience durera un an. L’équipe est alors composée de David Libens,Claude Desmedt, Bert, Cédric Manche, Martin Maillard, Sacha Goerg, Stéphane Noël et Stéphanam.

Autour des années 2000, l’employé du moi est créé. Le projet éditorial vise à éditer des livres plus conséquents avec de meilleurs moyens de production supporté par un relais tiers pour la distribution.

Les productions de la maison d’édition naissante ont voulu dans la lignée du SPON garder la narration comme priorité en empruntant souvent – au début seulement – les voies de l’autobiographie. La spontanéité reste préférée à la virtuosité tant qu’elle ne supplante pas la narration. Ce désir de garder les traits précieux surgissant de l’ébauche, d’éviter d’en faire trop par souci de sophistication est resté une ligne directrice forte au sein de la maison d’édition.

L’employé du Moi se compose aujourd’hui de plusieurs personnes qui participent à différents niveaux à la vie de la maison d’édition dont :

Paul Caprasse, Max de Radiguès, Sacha Goerg, Stéphane Noël, Matthias Rozes et Philippe Vanderheyden.