Vos actions : Créer un document, voir la page générale.

Indie americans

Une exposition Çà & Là / l’employé du Moi / Cultures maison
Home /

Gabby Schulz

Né à Honolulu, Hawaï. Vit quelque part dans le Maine.

Gabby Schulz est né à Hawaï, une ile perdue au large des États-Unis. Le sentiment d’isolement physique mais aussi culturel a construit sa posture d’artiste.
Son dessin rond, expressif et précis a intéressé plusieurs éditeurs mais Gabby a toujours adopté de multiples stratégies pour échapper à une proximité trop grande avec le milieu, même indépendant, de la bande dessinée.

Ses nombreux déménagements ont été par exemple l’occasion de se délester d’une part de son passé, et ses originaux sont entreposés dans différents greniers et garde-meubles aux quatre coins du pays, au point que certains peuvent être considérés comme perdus.
Il a d’autre part dessiné sous plusieurs pseudonymes, le plus connu étant Ken Dahl, nom sous lequel il a fait Monsters, édité sous forme de trois épais zines autoédités compilés par Secret Acres en 2009. Cette culture du secret est plutôt suicidaire dans un milieu où être reconnu est un enjeu de survie.

Il vit aujourd’hui dans le Maine, près des bois et à plusieurs centaines de kilomètres de la première librairie de BD, et défend jalousement ce mode de vie à l’économie précaire. Il vit en vendant des portraits d’animaux de compagnie à l’aquarelle et des pages de ses carnets.

Il a trouvé avec l’Internet un moyen commode pour publier des récits à la beauté sombre, oscillant entre fascination pour la nature et une certaine hostilité envers la culture nord-américaine. Loin de tous, détaché des tracas de l’édition papier et de la négociation de contrats avec des éditeurs. A Process of Drastically Reducing One’s Expectations, son dernier livre paru, a été publié par Alec Longstreth via un système de Print On Demand, confirmant la virtualisation complète de son travail.

Gabby Schulz (aka Ken Dahl) est né à Honolulu, il vit et travaille désormais quelque part dans l’état du Maine. En 2007 il obtient une bourse pour une résidence d’un an au CCS (Center for Cartoon Studies, White River Junction, Vermont) qui le décide à se lancer pleinement dans une carrière de dessinateur.

En 2009 il publie Monsters chez Secret Acres, pour lequel il reçoit un Ignatz en 2010. Chez le même éditeur, il sort ensuite Weather et Sick (2016) sous le nom de Gabby Schulz. En 2008 paraît une compilation de nouvelles chez Microcosm Publishing, Welcome to the Dahl House. Monsters a été publié en français en 2010 à L’employé du Moi.

Son livre Sick, publié avec Secret Acres en 2016, raconte des ennuis de santé qui le conduisent à un dégout prononcé pour le système de son pays, et dans la foulée, une bonne partie du mode de vie américain.

Bibliographie

Titres disponibles en français
Monsters, L’employé du Moi, 2010 et 2014 (Monsters, Secret Acres, 2009)

Titres indisponibles en français
Welcome to the Dahl House (Microcosm, 2007)
Weather (Secret Acres, 2012)
Sick (Secret Acres, 2016)
A Process of Drastically Reducing One’s Expectations (Phase 8, 2017)


Vue de l’accrochage de Gabby Schulz