Vos actions : Créer un document, voir la page générale.

Indie americans

Une exposition Çà & Là / l’employé du Moi / Cultures maison
Home /

Jordan Crane

Né en 1973 à Los Angeles. Vit à Somerville, Massachusetts

En 1998, Jordan Crane quitte Los Angeles pour Boston. Il a sous le bras deux numéros de son anthologie NON, dont il est l’éditeur et l’un des auteurs. Cette expérience lui permet de s’intégrer rapidement à la scène bouillonnante de Boston. Il collabore avec Tom Devlin, fondateur du label Highwater books, qui le met en contact avec Ron Rege Jr, John Porcellino mais aussi l’auteur Brian Ralph. Ce dernier lui permet d’accéder à l’atelier de sérigraphie du mythique Fort Thunder, ancien entrepôt d’usine textile de Providence devenu un lieu underground où se croisent musiciens, peintres, skaters et dessinateurs. Un univers où le DIY (Do It Yourself) est roi, qui marque profondément Jordan Crane.

Il rentre à Los Angeles en 2000, et y rencontre Sammy Harkham et Jaimie Hernandez. Il commence à travailler sur son récit fleuve, Keeping two, qu’il autopublie chapitre par chapitre sous forme de comics photocopiés sous couverture sérigraphiée. Fantagraphics se montre intéressé à le publier, mais le récit fleuve n’en est encore qu’à ses débuts. Crane propose d’autres récits et en 2004, un premier livre est édité. Il y publie depuis son comics Uptight, compilation de récits courts et de chapitres de Keeping Two.

Jordan Crane vit de la vente d’illustrations, de travaux en sérigraphie, et de l’aide de sa compagne. Cette combinaison lui permet de rester libre de ses choix artistiques, et de disposer d’un peu d’énergie pour accompagner d’autres auteurs : ses anthologies NON (5 numéros) étaient déjà destinées à faire découvrir de jeunes auteurs, et de 2010 à 2013, il monte le site whatthingsdo.com sur lequel il publie et vend le travail une vingtaine d’auteurs, dont Frank Santoro, Michael Deforge, Gabby Schulz, John Porcellino, Kevin Huizenga, etc.

Jordan Crane ambitionne de rester autoéditeur, et de toujours garder un peu d’énergie pour défendre le travail d’autres auteurs. Fabriquer un livre et le mettre en circulation demeure pour lui une expérience jouissive.

Jordan Crane est un auteur américain né en 1973 à Los Angeles. Il réside actuellement à Los Angeles, après un long passage à Boston.

Crane émerge sur la scène du comics en 1996 avec l’anthologie NON, qu’il a éditée et publiée. On y trouvait son travail et celui de quelques proches. Après trois volumes autoproduits, il déménage dans le Massachusetts et collaborera avec l’éditeur Highwater Books sur deux autres numéros de NON.
Il a reçu l’Ignatz Award en 2009 pour “Outstanding Comic & Outstanding Series” pour le troisième numéro de son comics "Uptight" #3.

Il a réalisé trois romans graphiques, The Last Lonely Saturday, Col-Dee et The Clouds Above.

Il a ensuite produit 5 numéros de son comics Uptight, avec Fantagraphics. À côté de récits courts, il y prépublie un long format, Keeping Two, qui fera l’objet d’une publication française par çà et Là et L’employé du Moi en 2019.

Bibliographie

Titres édités en Francais
Col-Dee, La Pastèque, 2004 (Col-Dee, Red Ink, 2001)
Dans les Nuages, Dargaud, 2007 (The Clouds Above, Fantagraphics, 2005)
Une main en or, L’employé du Moi, 2013
Keeping Two, à paraître chez çà et là et L’employé du Moi (2019)

Titres inédits en français
NON (collectif), 5 numéros
Uptight (comics), 5 numéros

The Last Lonely Saturday (Fantagraphics, 2006)


Vue de l’accrochage de Jordan Crane