Vos actions : Créer un document, voir la page générale.

Indie americans

Une exposition Çà & Là / l’employé du Moi / Cultures maison
Home /

Sophie Yanow

Née en 1987 à Marin County, Californie. Vit dans le nord de la Californie.

Sophie Yanow découvre la scène indépendante alors qu’elle est enfant, à la comic convention Alternative Press Expo de San Francisco. Elle fait partie d’une génération qui a grandi avec l’évidence de l’auto-édition comme pratique artistique légitime. Adolescente, elle y vendra même quelques zines fabriqués avec des copains de classe. Après quelques récits dans le genre fantastique, elle trouve sa voie avec l’autobiographie, qui se marie avec bonheur à son trait léger et ouvert.

Après un stage chez Fantagraphics, elle déménage à Montréal en 2011, où elle a partagé l’atelier de Jimmy Beaulieu et Vincent Giard, tous deux porteurs de la maison d’édition Colosse. Le fonctionnement de cette structure d’édition légère est caractéristique : chaque personne de l’atelier est libre d’utiliser le nom du label pour auto-éditer ses livres, accompagné des conseils avisés des deux auteurs.

Elle a rejoint ensuite le Center for Cartoon Studies d’abord comme fellow en 2014, puis comme professeure et étudiante en parallèle, pour obtenir son MFA. Elle y sera ensuite professeure pendant deux ans, de 2016 à 2018. Son passage au CCS aura été l’occasion de découvrir un plaisir de transmettre qui l’accompagne depuis.

Sophie Yanow est confrontée à la précarité des années 10 : publier sur le site prestigieux The nib ou sur The guardian ne permet pas de vivre de son travail. Elle vit donc d’un ensemble disparate de jobs de commande, mais n’envisage pas d’abandonner l’auto-édition.

Sophie Yanow a grandi dans la forêt au nord de San Francisco, là où ont été tournées les scènes d’Endor (Star Wars). À l’automne 201, elle s’installe en résidence à Montréal, aux ateliers de la Maison de la bande dessinée. Elle publie au sein du collectif Colosse la série In Situ, une collection de strips autobiographiques tout en ellipses et en impressions où elle documente sa découverte d’une vie qu’elle fait sienne. Elle est également connue pour ses bandes dessinées journalistiques parues dans The Guardian et The Nib.

La guerre des rues et des maisons, publié par la maison d’édition montréalaise La mauvaise tête en 2013, est son premier long ouvrage. C’est aussi la première fois qu’on peut la lire en français. Il sera traduit par Uncivilized Books en 2014 en War of Streets and Houses,

Elle a enseigné au Center For Cartoon Studies, dans le Vermont entre 2014 et 2015,

What is a glacier, qui relate un court séjour de transit en Islande, a été publié par Retrofit comics en 2017. Entretemps, elle a quitté le nord pour la Californie.

sophieyanow.com

Bibliographie

Titres disponibles en français
La guerre des rues et des maisons , La mauvaise tête, 2013 (The War of Streets and Houses, Uncivilized Books, 2014)

Titres inédits en français
In Situ (4 numéro parus, Colosse, 2012-2015)
Sleepy details (Colosse, 2013)
What is a Glacier ? (Retrofit Comics, 2017)


Vue de l’accrochage de sophie Yanow