Couverture de Avant l’oubli

Catalogue

Avant l’oubli

Par Lisa Blumen

24

La lune se dirige vers la terre et la collision est désormais inévitable. Face à l’imminence de la fin du monde, une épicière s’obstine à vouloir vendre sa dernière boîte de haricots. De jeunes gens découvrent le véritable amour durant une excentrique Fête (fin) de L’Humanité. Une conservatrice de musée se confronte au dilemme crucial du choix des œuvres à sauvegarder. Des enfants abandonnés s’inventent une nouvelle famille et trouvent refuge chez un vieux modéliste.

Voici quelques-uns des protagonistes du petit théâtre préapocalyptique d’Avant l’oubli. Loin d’être de valeureux héros prêts à tout pour sauver le genre humain, ces Madame et Monsieur Tout-le-Monde vont se révéler au contact de leurs semblables. Des interactions d’autant plus gracieuses qu’elles sont en décalage avec la situation désespérée. Paradoxalement, c’est peut-être maintenant qu’ils trouveront un sens à leurs destinées.

Ce récit choral déconcertant dévoile une écriture sensible empreinte de douceur qui se reflète dans un univers graphique aux couleurs pastel. Lisa Blumen est une autrice strasbourgeoise fraîchement diplômée qui œuvre d’habitude pour la jeunesse. Elle signe ici une première bande dessinée singulière et généreuse.

En 2022, AVANT L’OUBLI a été sélectionné pour le Prix des lecteurs du Festival PULP.
La même année, il remporte le Prix du Livre GRAND EST, dans la catégorie BD et roman graphique ainsi que le Prix Révélation ADAGP au festival Quai des bulles de Saint-Malo.

#Dystopie #Science-fiction
  • juin 2021
  • 248 pages - 16 x 22 cm
  • ISBN 978-2-390040-84-2

On en dit du bien !

Interview de Lisa Blumen sur France Culture

« Lisa Blumen signe ici son premier album de bande dessinée avec une ode à la vie pleine de subtilité et de douceur. Les couleurs pastel dessine avec délicatesse ce monde qui s’efface. C’est une lecture assurément revigorante, pleine d’espoir et de tendresse. »
Le Cahier des livres

« Lisa Blumen traite ses personnages avec une grande humanité. Fragilités et faiblesses ne sont pas contournées, il en est de même pour le courage et l’engagement. Son trait gracile, qui rappelle parfois le crayonné voire l’esquisse, et ses couleurs pastels, qui donnent une impression de transparence, soulignent la fugacité de la vie et la mince frontière qui sépare un choix d’un autre. »
ActuaBD

« Il faut que le danger soit là pour prendre conscience que la vie n’a pas de prix, surligne le crayon doux et économe de Lisa Blumen, dont c’est le premier album. »
Le Monde

« Tous les personnages se révèlent plus qu’ils ne l’auraient certainement fait auparavant, s’ouvrent au monde et se libèrent dans une troublante douceur et intimité. »
Bubble BD

« Ici, l’apocalypse se conjugue à l’intime et le monde qui se meurt prend des couleurs pastels comme un souvenir qui s’efface peu à peu. »
Radio Nova

« Avec douceur, subtilité et parfois même un peu d’humour, elle [Lisa Blumen] nous confronte à cette question qui fleure bon le marronnier [la fin du monde], à laquelle elle apporte des réponses multiples et nuancées. »
Kiblind

« Drôles et mélancoliques, les histoires se révèlent particulièrement plaisantes à lire, en partie grâce à la douceur des images. »
À voir à lire

« Avant l’oubli, par la singularité des circonstances qu’il décrit, constitue un universel manuel de vie (et non de survie). »
Karoo

« Un livre étrangement beau et apaisant, comme une ode à la poésie du temps présent, à notre condition d’être éphémère. »
MultiBD

« C’est fin, c’est juste dans le propos, et c’est graphiquement enthousiasmant. »
dBD

À propos de

Très récemment diplômée de l’École des Arts décoratifs de Strasbourg, Lisa Blumen a déjà publié quelques livres à destination des jeunes lecteurs, chez Kilowatt et aux éditions du Rouergue. En 2019, son Gros Ours ? remporte le Prix de la littérature jeunesse de L’Unicef.

Avec Avant l’oubli, elle signe sa première bande dessinée pour les grandes personnes. Dans ce récit, elle donne à voir une perception émouvante du monde en accordant la part belle aux interactions entre les personnages. À l’instar de parutions récentes de L’employé du moi, la science-fiction est ici utilisée comme prétexte pour évoquer autre chose entre les lignes des phylactères, en premier lieu : l’intime.

Extraits de Avant l’oubli

Autres livres au catalogue

Work-life-balance

Aisha Franz

  • € 22
  • 256 pages
  • 2022

Keeping Two

Jordan Crane

  • € 24
  • 320 pages
  • 2022

SPA

Erik Svetoft

  • € 28
  • 328 pages
  • 2022

Le Soleil des Mages

Mortis Ghost

  • € 18
  • 96 pages
  • 2022