Couverture de Pour l’amour de l’Art

Catalogue

Pour l’amour de l’Art

Par Noah Van Sciver

7

En 2004, Noah s’installe en colocation avec son meilleur ami dans un petit appartement de la banlieue de Denver. Adulte et indépendant, il doit maintenant survenir financièrement à son existence. Pour ce faire, le jeune homme consent à gagner modestement sa vie dans la restauration rapide. Accaparé par ses différents petits boulots, il délaisse progressivement sa pratique du skateboard et sa clique de fidèles compagnons. Il vaut bien mieux qu’eux. Le soir lorsqu’il rentre du travail, il se consacre entièrement à la peinture sur toile, sa nouvelle grande passion. Plus rien ne compte alors pour lui, si ce n’est d’atteindre son rêve ultime, celui d’être exposé à la bibliothèque pour devenir le plus célèbre des artistes du coin.

Pour l’amour de l’Art est le second comic autobiographique de Noah Van Sciver publié à L’employé du moi. Dans Mon aventure torride, l’auteur évoquait déjà ses relations avec ses amis skateurs tout en questionnant sa place dans le monde. Ici, l’intrigue se déroule quelques années après l’adolescence et privilégie le ridicule des situations. Si le jeune Noah a gagné en maturité, il reste néanmoins obnubilé par l’image qu’il donne à voir de lui-même. Indéniablement frustré par son égoïsme et sa vanité mal placée, on le découvre dans une posture d’artiste ratée qui n’est pas sans rappeler certains traits du caractère romantique de son personnage fétiche, Fante Bukowski. Vivement qu’il s’attarde, dans un prochain récit court, sur sa rencontre avec la bande dessinée !

#Autobiographie
  • août 2021
  • 52 pages - 13 x 22,5 cm
  • ISBN 978-2-39004-086-6

On en dit du bien !

« [...] cet auteur fétiche de la BD indé américaine et contemporaine déploie ce qu’il sait faire de mieux : se moquer de lui, tout en décrivant comme personne la réalité quotidienne et désenchantée des jeunes intello-précaires américains. »
Focus Vif

« Noah Van Sciver pose un regard lucide sur son adolescence et son entrée dans la vie d’adulte. Avec tendresse mais sans nostalgie exagérée, il reconnaît ses défauts et ses maladresses, souligne ses ambitions et ses passions. Une pointe d’autodérision et un humour discret, à l’image du garçon réservé qu’il était, égayent un récit parfois un peu triste mais jamais pathétique. »
Actua BD

À propos de

Noah Van Sciver est né en 1984 dans le New Jersey, il est le benjamin d’une famille de mormons. C’est aux côtés de John Porcellino qu’il fait ses débuts dans la bande dessinée en autopubliant des récits courts dans les pages de sa revue Blammo. Le jeune auteur se fait dès lors remarquer par Fantagraphics l’éditeur indépendant de référence aux États-Unis. Grâce à la série désormais culte des Fante Bukowski il passe rapidement du statut de nouvelle coqueluche de la scène alternative à celui de figure notable de la création contemporaine. À l’origine d’une importante production, Noah Van Sciver a été récompensé par plusieurs Ignatz Awards et sélectionné aux Eisner Awards. Traduits dans le monde entier, la plupart de ses ouvrages sont édités en français par L’employé du moi. Aussi à l’aise dans la fiction (Le Bord du gouffre en 2019) que dans l’autobiographie (Mon aventure torride en 2019 et Pour l’amour de l’art en 2020) il déploie à chaque nouveau livre une remarquable habileté pour élaborer des récits spontanés et truculents. Noah réside aujourd’hui à Columbia d’où il finalise une imposante biographie de Joseph Smith le fondateur de l’Église mormone qui l’occupe depuis quelques années.

Extraits de Pour l’amour de l’Art

Autres livres de Noah Van Sciver

Fante Bukowski

L’Œuvre complète

Noah Van Sciver

  • 30 €
  • 448 pages
  • 2021

Le Bord du gouffre

Noah Van Sciver

  • 15 €
  • 112 pages
  • 2020

Fante Bukoswki, un poète américain

Noah Van Sciver

  • 17 €
  • 176 pages
  • 2017
  • Épuisé

Fante Bukowski

Noah Van Sciver

  • 14 €
  • 96 pages
  • 2015